Pas besoin de disposer d’un site internet

Avant tout chose, il est à savoir qu’il n’y a pas besoin de disposer d’un site Internet pour vendre sur une marketplace. De nombreux commerçants et marques ne vendent que sur les marketplaces et ils s’en sortent très bien.

De plus, il existe de nos jours des solutions qui permettent de se connecter aux marketplaces sans site web et sans flux. Ainsi, tout est donc gérable depuis celles-ci et il est possible de basculer de l’un à l’autre, c’est-à-dire de gérer sans site puis de gérer avec un site ou inversement.

Toutefois, il convient de noter qu’avoir son propre site serait quand même utile pour rassurer les clients et pour travailler son image de marque. C’est pourquoi de nombreux professionnels du web conseillent de créer un site catalogue, d’apprendre à maîtriser les contenus et d’assurer un renvoie vers les marketplaces afin de déclencher des ventes en ligne.

 

Avoir des produits en stock

La seconde astuce concerne la logistique marketplace. Ici, il est conseillé de toujours avoir les produits en stock pour garantir une meilleure expérience clients et pour fidéliser ces derniers. Il est vrai qu’il est désormais possible de vendre des produits qui ne sont pas en stock sur les marketplaces, c’est-à-dire de faire du drop shipping, mais cette pratique présente souvent des inconvénients difficiles à gérer.

Tout d’abord, il ne permet pas de garantir la qualité et la conformité du produit, puisque la plupart des fournisseurs se trouvent en Asie, donc ils ne sont pas soumis aux mêmes règles et contraintes que celles appliquées en Europe.

Mis à part cela, les commerçants ne peuvent pas mettre la main sur l’emballage du produit, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas personnaliser l’expédition de leurs colis à l’image de leur marque.

Par ailleurs, le drop shipping ne permet pas non plus de respecter les délais de livraison. En fait, la livraison n’est pas assurée par les vendeurs mais plutôt par les fournisseurs, donc tout va dépendre de la politique d’expédition de ces derniers. Et il reste encore à savoir si ces fournisseurs vont livrer les colis en parfait état et à la bonne personne.

Enfin, il y a lieu d’admettre qu’il est également très difficile de gérer les retours quand la vente en ligne fonctionne en drop shipping. Et la raison de cela est simple car c’est le fournisseur qui livre le produit et c’est le vendeur qui doit résoudre les problèmes de retours : produit défectueux, produit qui ne correspond pas aux photos ou aux descriptions, produit à échanger, …

 

Ne pas négliger le service client

Pour bien vendre sur les marketplaces, il ne faut pas négliger le service client. C’est en effet l’un des meilleurs moyens de se démarquer et d’améliorer la visibilité en ligne. Et pour ce faire, il ne faut pas se contenter de mettre à disposition des clients uniquement un contact mail et un numéro de téléphone. Il faut essayer de répondre à toutes les demandes dans les plus brefs délais, car c’est surtout la réactivité et la rapidité des marchands qui garantissent le succès du service client sur les marketplaces.

Mis à part cela, il faut aussi mettre en avant un service client complet, c’est-à-dire un service client qui répond à toutes les questions des consommateurs et qui s’occupent de tout ce qui concerne la vente en ligne : remboursement, suivi de commande, envoi de notifications, …

 

Proposer un large choix de produits

Pour améliorer les ventes et pour garantir une meilleure rentabilité du business en ligne, il faut également songer à vendre l’ensemble des produits qui figurent sur le catalogue de l’entreprise sur les marketplaces.

Il est justement faux de croire qu’il faut proposer uniquement les produits qui ne se vendent pas ou les produits de niche. Il faut oser miser sur une offre très large pour mettre plusieurs articles à la disposition des clients et pour vendre davantage.

Toutefois, il y a lieu de rappeler qu’il existe deux types de places de marché. D’un côté, il y a les marketplaces généralistes qui offrent un choix important de vendeurs et de produits de tous univers confondus. Et d’un autre, il y a les marketplaces spécialisées qui se concentrent sur un univers particulier et qui misent sur l’expertise apportée aux clients et la sélection pointue de produits. Ainsi, il faut donc savoir choisir entre ces deux options pour booster les ventes sur les marketplaces.

 

Adopter une stratégie de prix efficace

L’un des piliers de la vente sur les marketplaces aussi est le prix. C’est un critère essentiel de décision pour les acheteurs. Puis, c’est aussi un moyen de vaincre la concurrence. En fait, l’idée n’est pas de proposer des produits pas chers. Il faut adopter une stratégie efficace qui permet d’ajuster les prix à la baisse ou à la hausse afin de trouver le juste prix.

Du coup, il faut donc surveiller le marché, se renseigner sur les prix proposés par les concurrents et tenir compte du ROI. Puis, il ne faut pas hésiter à utiliser des bundles, des opérations de cross selling et des outils de fidélisation, sans oublier les opérations promotionnelles, les prix barrés et les soldes qui permettent de rendre les offres plus visibles et plus attractives.

 

Automatiser les tâches chronographes

Pour développer ses activités en ligne et pour assurer le traitement des commandes, il est recommandé d’utiliser un logiciel de gestion de marketplaces. Cet outil permet effectivement d’automatiser les tâches chronographes, notamment la gestion quotidienne des articles, le traitement des achats et des ventes, la facturation, le conditionnement et l’expédition. Puis, il peut aussi prendre en charge la synchronisation des unités de gestion des stocks, la récupération des commandes et tarifs d’expédition en temps réel.

L’utilisation d’un logiciel de gestion permet également de réduire les erreurs, de gagner du temps et de bénéficier d’une notification de réapprovisionnement. Il actualise les données enregistrées dans tous les modules associés et il complète automatiquement les rapports de ventes, le rapport détaillé concernant la gestion des stocks et le rapport d’évaluation des stocks. Mis à part cela, il propose un système d’avertissement qui se déclenche lorsque le niveau des stocks d’un article est bas afin d’éviter la rupture de stock.

 

Assurer la gestion des livraisons

Pour ce qu’il en est enfin de la livraison, deux options s’offrent aux commerçants : soit ils gèrent les livraisons eux-mêmes, soit ils confient leur logistique aux marketplaces.

S’ils optent pour la première option, ils doivent utiliser un logiciel efficace afin de garantir des services de livraison de meilleure qualité. Ce dernier leur permet justement de gérer leurs livraisons sans défaut et donc de garantir une meilleure expérience client.

Si les vendeurs s’orientent, en revanche, vers la deuxième option, ils n’ont pas à se soucier de la livraison de leurs produits puisque les marketplaces vont s’en occuper à leur place, que ce soit du stockage des marchandises, de l’emballage ou de l’envoi aux acheteurs. En même temps, ils peuvent profiter de la logistique des marketplaces et de la possibilité d’accéder aux différents marchés d’Europe.

 

Démarrez votre essai gratuit

Profitez dès maintenant d'un essai gratuit et sans engagement durant 60 jours afin de tester notre solution !

100% compatible